02/10/2017

La LOI PINEL est reconduite jusqu'en 2021 ! Nouvelles Zones pinel 2018

loi-pinel-reconduite.jpgLe dispositif Pinel permet aux contribuables qui souhaitent investir dans l'immobilier locatif de devenir propriétaires de biens neufs dans des zones éligibles à la loi. Ils peuvent alors bénéficier d'une réduction d'impôt proportionnelle au montant de leur acquisition.

La loi Pinel 2018 a été mis en place afin de favoriser la construction de logements neufs dans les zones tendues du territoire, c’est-à-dire là où l'offre immobilière locative est insuffisante. Elle s’applique pour les logements acquis à compter du 1er septembre 2014 et a été prolongée jusqu’au 31 décembre 2021.

Le zonage Pinel 2018

Afin la Loi Pinel 2018 est recentrée sur les zones de plus fortes tensions, l'état a donc procédé à un redécoupage du territoire en 3 zones au lieu de 5 lors de la première version du dispositif.

Les investisseurs souhaitant bénéficier de la Loi Pinel devront investir dans une zone fortement tendue, c’est-à-dire où la demande de logements est supérieure à l'offre et où les prix de l'immobilier sont élevés.
Zone Pinel A
Île de France + Côte d'Azur + partie française de l’agglomération de Genève
Zone Pinel A bis
Ville de Paris + 29 communes environnantes
Zone Pinel B1
Métropoles de plus de 250.000 habitants + Grande couronne parisienne + quelques villes dont les loyers et les prix des logements sont élevés + départements d’Outre-Mer
 

Les réductions d'impôts accordées par la Loi Pinel


La durée de location est proportionnelle au taux de réduction d'impôt appliqué sur le prix du bien acheté :
  • 12% pour une durée de location de 6 ans
  • 18% pour une durée de location de 9 ans
  • 21% pour une durée de location de 12 ans
 L'investisseur pourra bénéficier de la réduction d'impôts Pinel à la condition que le bien acquis soit proposé à la location à des personnes dont les revenus ne sont pas supérieurs à certains plafonds.

La Loi Pinel a modifié à la hausse ces plafonds de revenus par rapport à ceux définis par la Loi Duflot afin d'élargir le champ d'application de cette loi d'investissement locatif.
Les plafonds de loyers de la loi Pinel, varient en fonction de la surface logement, par l'application d'un coefficient multiplicateur calculé selon la formule suivante : 0,7 + 19/S, dans laquelle S est la surface utile du logement. Le coefficient ainsi obtenu, arrondi à la 2ème décimale la plus proche, ne peut pas dépasser 1,2.
 

21:15 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)